Patrimoine & Histoire

Prendre l'air

Partager

La légende de la Porte des Fées…

Au cours de vos promenades ou de vos lectures vous êtes peut-être tombé sur la légende de la porte des fées… Mais de quoi parle cette légende ? Nous savons, grâce à la présence d’une gravure rupestre représentant une femme ainsi que par l’existence d’un menhir près de Mazeirac, la « Pierre levée » ou « Pinjo Chabro » en patois, que ce site a été fréquenté par les premiers hommes du néolithique. Les légendes qui nous sont parvenues aujourd’hui émanent sans doute d’anciens cultes.

Des rites de passage…

La légende la plus commune nous raconte que :
« Si une jeune fille franchit cette porte une nuit de pleine lune à minuit, elle se mariera dans l’année. »

Une version plus ancienne nous indique un rite de passage bien plus ardu à accomplir: « lorsqu’une jeune fille désire se marier, elle doit se trouver sous la Porte des Fées la nuit de Pâques, une bougie allumée dans une main, un récipient dans l’autre, et ce au premier coup de minuit ; descendre au fond des Gorges de la Truyère et être remontée sous la Porte des Fées au douzième coup de minuit. Si ce challenge est réussi, elle sera mariée dans l’année ! »

Rien que son nom évoque une porte vers l’autre monde : le monde caché des fées. Ces légendes sont liées à la fécondité et au féminin sacré.

Mais à cette légende, s’ajoute celle du nom « La Porte des Fées ». Pourquoi lui a-t-on donné ce nom ?

Une bien triste légende !

« Il y a très longtemps, un vieux berger promenait ses moutons. Au cours de cette promenade, il perdit l’un d’entre eux. Partant à sa recherche, il vit alors trois fées se baignant dans la Truyère. Surprises d’être vues, elles allèrent à la rencontre du vieux berger et elles lui promirent amour et richesse si le secret était bien gardé. Alors, il dit aux fées qu’il tiendrait sa parole. Mais hélas, arrivé à la cité du Malzieu, il raconta à tout le monde ce qui lui était arrivé. Personne ne le crut et on se moqua de lui. Il mourra seul, dans la misère la plus totale. »

Vous êtes donc prévenus… Si, au cours d’une promenade dans les environs, vous croisez ces êtres féeriques, gardez-le pour vous !

Aujourd’hui, la Porte des Fées est un lieu de promenade apprécié pour son calme et son point de vue somptueux sur les Gorges de la Truyère. Au départ du Malzieu, une courte randonnée en boucle vous y mène ! ll faut compter une demi-heure de marche pour atteindre l’église et le cimetière de Saint-Pierre-le-Vieux, puis le sentier étroit qui mène à la Porte des Fées.

À faire à deux pas de la Porte des Fées