Château de Saint-Alban-sur-Limagnole©Jean-Sébastien Caron
JSC-SAINT-ALBAN-SUR-LIMAGNOLE (128)
Saint-Alban-sur-Limagnole

SAINT-ALBAN-SUR-LIMAGNOLE

Partager

Le grès rose en héritage

Etape incontournable pour les pèlerins en marche vers Compostelle sur le célèbre GR65, Saint-Alban-sur-Limagnole est un pittoresque village de Margeride à l’Histoire particulièrement riche et surprenante. Saint-Alban-sur-Limagnole, situé à 950 m d’altitude, non loin de la Haute-Loire, en plein cœur du Massif de la Margeride, tiendrait son nom d’Albanus, premier martyr chrétien d’Angleterre décapité pour avoir caché dans sa maison un prêtre en fuite.

Pour mieux comprendre l’histoire fascinante de ce village, le mieux est d’écouter Auguste, le facteur du village, vous la raconter ! Pour ça, direction le Scénovision de Saint-Alban pour une visite insolite et immersive !

De la Bête du Gévaudan aux aliénés de Lozère

Ancienne place forte de la baronnie d’Apcher, le bourg s’est établi autour d’un château féodal, qui devint au fil du temps un bijou d’architecture paré de grès rose !

Considérablement embelli lorsqu’il devint la propriété de la famille de Moriangès au 17ème siècle, le château de Saint-Alban-sur-Limagnole vaut le détour. Un comte de la famille s’est d’ailleurs illustré dans la lutte contre la fameuse Bête du Gévaudan (découvrez notre résumé de cette sombre affaire ici) !

  • En effet, peu de mois après les premières attaques, le comte de Morangiès décide d’organiser une gigantesque battue pour tenter de mettre la mystérieuse bête hors d’état de nuire. Avec dix mille hommes venus des environs, il échouera malheureusement dans cette noble mission.

En 1821, le descendant des Morangiès vend le château alors très délabré à un religieux : Hilarion Tissot. Ce dernier, aidé par des religieuses, se propose d’en faire un lieu d’accueil et de soin pour les aliénés du département, en particulier les femmes, alors enfermées à Mende dans des conditions lamentables. Certes doté de louables intentions humanitaires, il ne tarde toutefois pas à connaître de graves difficultés financières…. 3 ans à peine après l’avoir acheté, Hilarion Tissot se voit obligé de vendre le château au Département de la Lozère.

  • Après d’urgentes rénovations, le département y place peu à peu les aliénés de Lozère, jusque-là répartis dans les départements voisins.
Le cimetière des fous à Saint-Alban-sur-Limagnole©Jean-Sébastien Caron
Château de Saint-Alban-sur-Limagnole©Jean-Sébastien Caron

La naissance d’une nouvelle forme de soin aux malades

En 1874, l’établissement compte 300 malades et s’est considérablement agrandit dans de nouveaux bâtiments autour du château. Le nombre de malades accueillit à Saint-Alban-sur-Limagnole ne cesse de croître et en 1900, l’établissement est rénové et modernisé. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, François Tosquelles, réfugié espagnol, vient seconder le docteur Blavet. Durant la guerre, l’hôpital sera un lieu d’asile pour de nombreuses familles juives, mais également des artistes (parmi eux Paul Eluard, Georges Sadoul ou encore Tristan Tzara) ainsi que des maquisards. La présence de ces personnalités artistiques et scientifiques entraîne alors à cette époque un important brassage intellectuel à Saint-Alban, avec pour toile de fond l’humanisation des conditions d’hospitalisation et de soin aux malades.

Si l’histoire fascinante de l’Hôpital psychiatrique de Saint-Alban-sur-Limagnole vous intéresse alors cet article devrait vous plaire !

L’histoire mouvementée de ce château, ses galeries aux airs de théâtre italien et son imposante porte bleue en font donc un lieu tout à fait insolite ! Bonne nouvelle : vous pouvez y accéder gratuitement toute l’année lorsque le Bureau d’Information Touristique de Saint-Alban est ouvert. En saison, des expositions et des concerts font vivre ce lieu chargé d’histoire.

La Truyère ©Jean-Sébastien Caron

Toute la Margeride à portée de main

Aujourd’hui, que faire à Saint-Alban-sur-Limagnole ?

Les nombreux chemins de randonnée au départ du village offrent un large éventails de choix aux randonneurs… Saint-Alban-sur-Limagnole est également une étape incontournable pour les pèlerins en marche vers Compostelle sur le fameux GR65 ! C’est la porte d’entrée en Lozère de la Via Podiensis (voie du Puy-en-Velay).

Un village festif !

Lorsque arrivent les beaux jours, Saint-Alban-sur-Limagnole s’anime : concerts, foires, fêtes, rencontres sportives, il y en a pour tous les goûts ! Petit tour d’horizon des incontournables :

  • GourmandeLa Foire d’Antan. Au début du mois d’août, le centre du bourg accueille chaque année cette foire qui vise à mettre à l’honneur non seulement les produits du terroirs mais également la convivialité locale ! Concerts, animations, marchés gourmands, vide-greniers et représentations gratuites des troupes du Festival des Cultures du Monde rythment le dimanche. Une belle journée saint-albanaise à ne pas manquer !
  • SportiveLa Rand’Albanaise. Cette rencontre sportive se déroulant au mois de septembre attire chaque année de plus en plus de participant·e·s. Le mot d’ordre : profiter ! Du débutant au sportif aguerrit, les parcours sont adaptés, variés et ont pour point commun de faire découvrir les paysages splendides de la Margeride. Plongez dans l’ambiance en cliquant ici.
  • DépaysantFestival Détours du Monde. Principalement basé à Chanac (48), ce festival trans-artistique engagé et haut en couleurs affiche également une programmation itinérante : « La Transhumance du Festival ». Ainsi, Saint-Alban accueille chaque année un concert au cours de cette « transhumance » dans ce qui est sans doute le décors le plus original du parcours : la cour du Château ! Les arches en grès rose pour décor, le crépuscule estival et les sonorités qu’offrent le lieu : autant de raisons de ne surtout pas manquer ce concert exceptionnel ! Retrouvez tous les détails sur le site du Festival. 

Une halte incontournable en Margeride

Entre abrupt et douceur, gage d’une nature préservée et de patrimoine d’une grande richesse, c’est l’endroit idéal pour un séjour en famille ou entre amis. Au cœur de la Margeride, le territoire de Saint-Alban-sur-Limagnole vous permettra donc de découvrir bien des surprises avec notamment, à quelques kilomètres de là, les tourbières de Lajo ainsi que la fameuse Réserve des Bisons d’Europe !